Jean-Marie Louton [Népenthès N°2, Août 2011]

Posté le 29 décembre 2011 par bernardlherbier dans Jean-Marie Louton

Anthologie des poètes contemporains (Ed. Samothrace, 1957) • « Arc-en-ciel et colombe » (Les Editions de jeunesse, 1958) • Participation à Caen au Groupe Alternance animé par Robert Delahaye ainsi qu’aux lectures publiques de La Grange aux poètes. (1959-1960) • Encyclopédie « La femme » par Jean Grassin, Editeur à Paris, 1960. • Participation à la revue « Alternance » animée par Robert Delahaye. (1960) • Feux follets du Limousin, aux Editions Rougerie à Limoges (1960) • Anthologie « Poésie vivante » publiée à Genève (1971) • « Dans le prolongement du ciel » suivi d’ « Impressions de Paris et d’ailleurs » (Scripta, 2003) • « TLEMCEN Algérie 1962 » (Scripta, 2011).

* Les poèmes que nous publions sont extraits du recueil :

« Dans le prolongement du ciel » suivi de : « Impressions de Paris et d’ailleurs » 2003 © J.M. Louton ~ Editions Scripta.

_________________________________________________

 LA JONQUILLE

 

Qu’il se lève enfin le jour sur ma nuit

Qu’il se déchire ce crépuscule où les dieux s’abreuvent

Qu’il éclate ce soleil de pamplemousse avec l’acier bleu

et froid

Voici pourtant cette nuit où je me complais

Voici ce remuement glauque d’étang et de sable

Mais qu’il vienne le jour que j’attends accoudé aux

marches du temps

Qu’il s’asseye près de moi comme quand le laboureur

après l’épuisante marche repose son corps brisé sous

l’olivier brun

Je marche en aveugle et l’envoûtement de mes rêves

inonde mes yeux

Je marche seul parmi les ronces du chemin

Mais ce vent véridique

mais ce souffle agite comme la mer à l’équinoxe

viendra-t-il balayer mon visage

Je suis harassé comme après une longue veille

L’eau qui passe sous ce pont caresse mes arches

Je suis le pont indifférent où se croisent tant de routes

le pont où s’anime le monstrueux carrousel des feuilles

et des troncs

Ah l’arbre avec cette pureté latente accroché à la vie

comme à l’eau

dans la terre et jusqu’au ciel sans que ses feuilles

témoignent de ses souffrances

Ah l’arbre avec mille oiseaux et mille fleurs

Mais je ne vois plus que le lit du fleuve et l’arbre

couché

Mais je n’entends que pleurer l’enfant qui meurt et qui

appelle sa mère partie très loin

Au souffle délirant de mon geste quand viendra

l’apaisement

Mes lèvres butent comme des galoches à chaque pierre

de chaque chemin

et mon regard ne porte plus la croix du sud comme une

fleur de sable

et je n’entends plus tinter les pâturages et les clochers

Tout seul je me contemple et le sel monte lentement

vers ma bouche

et je m’estompe comme un quartier de lune dans un ciel

de nuages

Ah quand refleuriront la jonquille et l’aubépine

____________________

 

ET L’AUBEPINE

 

Comment le sang du ciel en écharpe sur ma tête

mais comment dites-moi ce rêve étrange parmi le

chèvrefeuille et l’hortensia

Allons le jour se lève à peine et déjà l’arbre accroche

ses premières lueurs

Voici la feuille découpée comme à la scie circulaire

avec ses dents en épines

et l’orgue pareil au point sur l’i à coups de marteau sur

la terre gelée

La source est vive et la mousse l’encadre comme

l’écume de je ne sais quelle mer

mais le jour qui se lève est empli de spectres et

d’horizons

Voici la croix qui monte à l’assaut du blé

et le rémouleur frotte ses couteaux à la rosée de mon

front

Alors ce serait vrai que le jour se lève d’un coup

non pas comme l’ivrogne titubant avec les yeux vagues

et la main tremblante

non pas aussi comme le drapeau au bout de ses cordes

ou le regard d’une prostituée vaincue

mais comme les trompettes du coq et les cils de la jeune

fiancée

Le jour se lève pourtant et je suis là debout

à mi-distance de mes gestes et de ma voix

Le fil caresse alors treize pétales de rose

Je ne suis pas la petite fille qui répand du soleil au vaste

mouvement de son bras

ni le marin qui hisse le filet à bord du chalutier àl’issue

de la pêche

Je ne suis pas non plus le regard fier et droit du peuplier

au coin de la rivière

mais le lent cheminement de l’arbre vers le ciel

n’importe quel arbre sauf le peuplier

pourvu qu’il soit courbe et mort avec ses bras en

écharpes et des nids à ses fourches

C’est toujours l’hiver avec ses théories de pluie et de

neige

mais la jonquille et l’aubépine refleuriront aux prés et

aux buissons

____________________

 

Près de la gare Saint-Lazare

au faîte des mansardes vitrées

l’éclair meurt dans l’œil

quand se couchent en corps à corps

les yeux fardés des demoiselles

____________________

 

Fleur bizarre des vergers noyés

ta tige ce cou pour demoiselle

avec du néon tremblant au bout

comme dans Neuilly-sur-Seine

je la prends de mes doigts fluets

doucement comme un insecte

Le brouillard creuse sa tranchée

dans la bouche des enfants

Doucement comme la vie au soleil

je la prends cette tige bleue

et dans ma main cet oiseau cogne

de l’aile sur la fenêtre de mes yeux

cassée comme n’importe quelle fleur

de ces vergers noyés de Seine

____________________

 

Il s’est lavé les yeux de ciel

il a dormi

parmi les feuillages roux

Il a bu au ruisseau vert bouteille

Sa barbe a ruissèle de perles

Il s’est lavé les yeux de feu

face au soleil

au bout de cette corde étrange

au bout de l’arbre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un Commentaire le “Jean-Marie Louton [Népenthès N°2, Août 2011]”

  1. marylouveunblogfr

    Superbe chant panthéiste!

    Dernière publication sur les cinés de cigale : De PLEIN SOLEIL à LA PISCINE : le bronzage de DELON

Répondre

D'autres nouvelles

Addenda

Addenda

* Népenthès revue * CLS Poésie (Coulombe, Larose, Samson) * ...

Alain Larose

Alain Larose [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

  Alain Larose vit à Chicoutimi. Son parcours est ponctué ...

Anne Benielli-Vallecalle

Anne Benielli-Vallecalle [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

Née dans un petit village de Haute Corse dont elle ...

Annie Van de Vyver

Annie Van de Vyver [Népenthès N°6/Décembre 2012]

AnnieVan de Vyver vit en Auvergne. Elle a enseigné en ...

Aymeric Brun

Aymeric Brun [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

{Rembrandt} Né en 1976, Aymeric Brun est enseignant.  Il est l’auteur ...

Catherine Breton

Catherine Breton [Népenthès N°7/Juillet 2013]

  Catherine Breton a fait ses études en théâtre et en ...

Christian Girard

Christian Girard [Népenthès N°2, août 2011]

  Christian Girard est né en 1975. Il travaille en ...

Denis Samson

Denis Samson [Népenthès N°2, août 2011]

  Poète de Québec, où il vit le jour en 1956, ...

Fabrice Farre

Fabrice Farre (n°2) [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

 Fabrice Farre est né le 7 novembre 1966, à Saint-Etienne ...

Fabrice Farre [Népenthès N°5 / Août 2012]

Fabrice Farre est né 1966 à Saint-Etienne. Il a consacré une ...

Guillaume Decourt

Guillaume Decourt [Népenthès N°6 / Décembre]

Guillaume Decourt est  né en 1985. Il a passé son ...

Jacques Ceaux

Jacques Ceaux [Népenthès N°7/Juillet 2013]

▪ Né en 1962 à Ussel, Jacques Ceaux vit avec ...

Jean Coulombe

Jean Coulombe (N°2) [Népenthès N°4 / Mai 2012]

CLS Poésie : de gauche à droite : Denis Samson, ...

Jean Coulombe [Népenthès N°1, Mai 2011] :

« Né à Québec en 1953, Jean Coulombe travaille en fusion avec ...

Jean-Marie Louton

Jean-Marie Louton [Népenthès N°2, Août 2011]

Anthologie des poètes contemporains (Ed. Samothrace, 1957) • « Arc-en-ciel ...

Leo Chabrier

Léo Chabrier [Népenthès N°1, Mai 2011]

« Léo Chabrier dépeint un monde insensé avec cynisme, humour ...

Matthieu Baumier

Matthieu Baumier [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

         • Parutions de poèmes dans : La Passe, Le ...

Michel Norguin

Michel Norguin (n°2) [Népenthès N°4 / Mai 2012]

CLARTÉS Le poète disait « voici que la lumière a épousé la ...

Michel Norguin [Népenthès N°3, Décembre 2011]

   Après avoir ouvert les yeux en 1949 et vaqué à ...

Patrice Maltaverne

Patrice Maltaverne [Népenthès N°5 / Août 2012]

Né en 1971 à Nevers, Patrice Maltaverne a publié des ...

Patrick Aveline

Patrick Aveline [Népenthès N°5 / Août 2012]

Né à Tanger 1961, Patrick Aveline vit et travaille à ...

Rebelle Cohen

Rebelle Cohen [Népenthès N°3, Décembre 2011]

    Rebelle a beaucoup voyagé, du moins dans son ramblin’ mind… ...

Saïd Nourine

Saïd Nourine [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

  Saïd Nourine publie dans diverses revues de poésie, conçoit et ...

Vincent

Vincent (n°2) [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

Vincent, né en 1970, vit à Clermont-Ferrand. Il a publié ...

Vincent [Népenthès N°4 / Mai 2012]

Vincent, né en 1970, vit à Clermont Ferrand. Il a ...

Vincent Motard-Avargues

Vincent Motard-Avargues [Népenthès 7/Juillet 2013]

• Vincent Motard-Avargues est né en 1975 à Bordeaux, où il ...

Maudits |
La Main Multiple Editions |
fleurdesiles973 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les aventures de Jerry FORTUNA
| petits poèmes pour des CE
| maximelanger