Michel Norguin [Népenthès N°3, Décembre 2011]

Posté le 29 décembre 2011 par bernardlherbier dans Michel Norguin

  Michel Norguin [Népenthès N°3, Décembre 2011] dans Michel Norguin norguin-217x300

Après avoir ouvert les yeux en 1949 et vaqué à l’enfance, au chant et au dessin, à l’écriture de musique, aux vacances, Michel Norguin a pratiqué des activités aussi variées que diversement épanouissantes, de pompiste de nuit à gratteur de guitare, en passant par vendeur de diamants…

Parallèlement la lecture, l’écriture et la peinture qu’il pratiquait en musique, devinrent ses points d’ancrage, jusqu’à s’y consacrer pleinement, en toute conviction et distingué dilettantisme à partir de 1985…

 Portraits au crayon, peintures murales, toiles, travaux sur commandes, expos, écriture…

La rencontre avec le métier d’architecte entraîne un virage vers des réalisations in situ : immersion et ascèse radicale dans le cube blanc, l’habitat devenant alors une allégorie du corps humain. La peinture génère des mots, du texte sur l’art mais aussi des poèmes en prose, certificats, manifestes…

Michel Norguin espère continuer ses recherches actuelles sur les scansions du temps, la disparition, les messages indéchiffrables à hauteur d’homme ou les flux de symboles et d’ombres humaines…

____________________

 

 AURORES

 Les lueurs de la nuit s’estompent, voici que renaissent les ténèbres diurnes.

Les chemins sans retour sont ceux du funambule.

En contrejour sur les cimes déchiquetées, son fil d’acier solitaire

sépare l’infini mauve du creuset incandescent des trajectoires ancestrales.

Aussi loin qu’il porte, le regard seul, justifie son regard.

____________________

 FULGURANCES

 

 Pourrai-je te donner jamais

d’autres espaces

que ces cristaux de pluie

ces derniers flamboiements du couchant

cette poignée d’étoiles incendiaires

qui habitent mes sortilèges

 sauras-tu jamais

les couleurs inventées

des arcs-en-ciel dont je voudrais

poudroyer la terre

sous chacun de tes pas

 à toi

qui ne connais ni jour ni nuit

à toi

qui cours après les vagues océanes

 te donnerai-je jamais assez

de ces dialogues avec l’infini

de ces échappées vers la nuit des temps

de ces cathédrales de lumière

ouvertes

sans aucune clef de voûte

que tu attendais fragile à l’orée de ton désir

élargissant le champ de ton regard

 à toi

qui coules désormais dans mes veines

te donnerai-je assez

de ces fulgurances ultimes avant l’abîme

____________________

CONFINS

 Sur les rivages du soleil

les moulins à givre t’interpellent

et leurs vagues immenses margelles de lumière

te coulent étoile mauve

sur l’enclume de l’avenir

elles lisent le désir des flammes ophidiennes

que tu gardais

visage

ravage

regard

au creux des derniers feux de ton ciel secret

à l’aube des rameaux du vent d’occident

nommeras-tu cette lisière de vie

liberté

____________________

INTERVALLE

 Se détachant sur un ciel

vert et tourmenté

trois des plus hautes branches dénudées

accueillirent fugitivement

trois merles noirs

qui aussitôt s’orientèrent

dans le lit du vent

Le champ étroit de ma fenêtre

percevait l’ordre des choses

La vie remettait la vie à sa place

je réapprenais

le cristal du regard clair

L’éphémère naissait de l’essentiel

____________________

 

 PARTIR

 

Engourdis par la nuit, nous vîmes passer un grand trait de lumière déviant les minces filets d’air que chevauchaient des libellules.

 

Le vent était tendre et les lunes gaies nous ravissaient aux moulins d’angoisse déçus.

 

Nous étions déjà très loin de l’âge adulte, et le voyage ne faisait que commencer…

 

____________________

 RENCONTRE

 

Dans ton habit de fortune

tu cachais une poignée de braises

le froid me sculptait

silhouette de givre

tu m’invitas

je chauffai mes doigts gourds

à voir tant d’étincelles

illuminer nos mains

nous mesurâmes la certitude

d’être faits pour ce chemin creux

de transparences jalonné

{Tous textes : © Michel Norguin}

sur-lart-198x300 dans Michel Norguin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 Commentaires le “Michel Norguin [Népenthès N°3, Décembre 2011]”

  1. patrick sayous

    Michel : un artiste et un ami !

  2. bernardlherbier

    Tout empreinte d’un lyrisme feutré (et l’on pense à ce vers de Reverdy : « Crainte de tout casser en faisant trop de bruit »), la poésie de Michel Norguin brûle comme un regard ouvert sur de secrètes beautés ; c’est un feu intérieur qui ne veut pas s’éteindre, qui fut de joie peut-être, qui l’est toujours il se peut…

    Dernière publication sur Maudits : Paul Vincensini (1930~1985)

  3. a.vdv

    Le voyage ne fait que commencer à petits pas discrets.
    J’aime.

Répondre

D'autres nouvelles

Addenda

Addenda

* Népenthès revue * CLS Poésie (Coulombe, Larose, Samson) * ...

Alain Larose

Alain Larose [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

  Alain Larose vit à Chicoutimi. Son parcours est ponctué ...

Anne Benielli-Vallecalle

Anne Benielli-Vallecalle [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

Née dans un petit village de Haute Corse dont elle ...

Annie Van de Vyver

Annie Van de Vyver [Népenthès N°6/Décembre 2012]

AnnieVan de Vyver vit en Auvergne. Elle a enseigné en ...

Aymeric Brun

Aymeric Brun [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

{Rembrandt} Né en 1976, Aymeric Brun est enseignant.  Il est l’auteur ...

Catherine Breton

Catherine Breton [Népenthès N°7/Juillet 2013]

  Catherine Breton a fait ses études en théâtre et en ...

Christian Girard

Christian Girard [Népenthès N°2, août 2011]

  Christian Girard est né en 1975. Il travaille en ...

Denis Samson

Denis Samson [Népenthès N°2, août 2011]

  Poète de Québec, où il vit le jour en 1956, ...

Fabrice Farre

Fabrice Farre (n°2) [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

 Fabrice Farre est né le 7 novembre 1966, à Saint-Etienne ...

Fabrice Farre [Népenthès N°5 / Août 2012]

Fabrice Farre est né 1966 à Saint-Etienne. Il a consacré une ...

Guillaume Decourt

Guillaume Decourt [Népenthès N°6 / Décembre]

Guillaume Decourt est  né en 1985. Il a passé son ...

Jacques Ceaux

Jacques Ceaux [Népenthès N°7/Juillet 2013]

▪ Né en 1962 à Ussel, Jacques Ceaux vit avec ...

Jean Coulombe

Jean Coulombe (N°2) [Népenthès N°4 / Mai 2012]

CLS Poésie : de gauche à droite : Denis Samson, ...

Jean Coulombe [Népenthès N°1, Mai 2011] :

« Né à Québec en 1953, Jean Coulombe travaille en fusion avec ...

Jean-Marie Louton

Jean-Marie Louton [Népenthès N°2, Août 2011]

Anthologie des poètes contemporains (Ed. Samothrace, 1957) • « Arc-en-ciel ...

Leo Chabrier

Léo Chabrier [Népenthès N°1, Mai 2011]

« Léo Chabrier dépeint un monde insensé avec cynisme, humour ...

Matthieu Baumier

Matthieu Baumier [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

         • Parutions de poèmes dans : La Passe, Le ...

Michel Norguin

Michel Norguin (n°2) [Népenthès N°4 / Mai 2012]

CLARTÉS Le poète disait « voici que la lumière a épousé la ...

Michel Norguin [Népenthès N°3, Décembre 2011]

   Après avoir ouvert les yeux en 1949 et vaqué à ...

Patrice Maltaverne

Patrice Maltaverne [Népenthès N°5 / Août 2012]

Né en 1971 à Nevers, Patrice Maltaverne a publié des ...

Patrick Aveline

Patrick Aveline [Népenthès N°5 / Août 2012]

Né à Tanger 1961, Patrick Aveline vit et travaille à ...

Rebelle Cohen

Rebelle Cohen [Népenthès N°3, Décembre 2011]

    Rebelle a beaucoup voyagé, du moins dans son ramblin’ mind… ...

Saïd Nourine

Saïd Nourine [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

  Saïd Nourine publie dans diverses revues de poésie, conçoit et ...

Vincent

Vincent (n°2) [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

Vincent, né en 1970, vit à Clermont-Ferrand. Il a publié ...

Vincent [Népenthès N°4 / Mai 2012]

Vincent, né en 1970, vit à Clermont Ferrand. Il a ...

Vincent Motard-Avargues

Vincent Motard-Avargues [Népenthès 7/Juillet 2013]

• Vincent Motard-Avargues est né en 1975 à Bordeaux, où il ...

Maudits |
La Main Multiple Editions |
fleurdesiles973 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les aventures de Jerry FORTUNA
| petits poèmes pour des CE
| maximelanger