Vincent Motard-Avargues [Népenthès 7/Juillet 2013]

Posté le 11 juillet 2013 par bernardlherbier dans Vincent Motard-Avargues

Vincent Motard-Avargues [Népenthès 7/Juillet 2013] dans Vincent Motard-Avargues motardtelechargement

• Vincent Motard-Avargues est né en 1975 à Bordeaux, où il vit et travaille, exerçant  photo et musique en amateur.
Il est l’auteur de deux livres :
“Si peu, Tout” , Éclats d’Encre (2012) et “Un écho de nuit”, Éditions du Cygne 2011) ; de plaquettes : “Leurs mains gantées de ciels”, Encres Vives (2012),  “Le village r
etrouvé”, Encres Vives (2012),  “l’Alpha est l’Omega”, Éditions – 36° (2011) ; il a publié en anthologie : Visages de poésie n° 6, éditions Rafael de Surtis, 2012 ; et en revues : Décharge # 142, 156 ; Verso #  147 ; N4728 # 20 ; Comme en poésie # 42, 46, 50 ; Traction Brabant # 40, 45 ; Les hésitations d’une mouche # 55, 59 ; Pyro # 24 ; Interventions à Haute Voix # 48 ; Les cahiers de poésie # 25 ; Les tas de mots # 7, 8, 9, 10, 11 ; Pr’Ose # 18 ; Arpa (à paraître) ; Nouveaux Délits (à paraître) ; Florilège des Éditions

Soc & Foc ( 2009 à 2013, sur leur site) ; Recours au poème (à paraître) ; Traversées (à paraître).

Site : http://cequireste.fr/

__________

Anonyme

Sur le bord de la fenêtre

un chat somnole

 

le temps comme

une goutte de sirop

dilue le corps de l’eau

 

un clocher enveloppe

la fluide circulation des

masses obscures au loin

des yeux entrouverts

 

et personne ne semble vouloir

donner à l’air un nom quelconque

histoire de le situer parmi nous

 

un village ou une ville

hier ou dans cent ans.

 __________

 Crawl

La chaleur

offre des vagues

aux murs

 

ça ondule

leur blancheur teintée d’ocre

 

en cette maison océane

 

des visages y nagent

aux sons de profondeurs

 

car dans le fond

nul ne sait la vraie population

du lit du monde.

__________

On

On s’éblouit de

braises

 

on s’aime en

nuages

 

on applaudit le

silence

 

on acclame les

bruits

 

et quand on dort

la vérité s’éveille.

__________

Une petite éternité

 

Le plancher couine

on entend son chant

titiller la pièce

où le silence dort

 

son pas est lourd

comme on vit

en pesant le temps

 

tambour du sang

rythme des jours

 

vie vit

 

alors

 

le carrelage résonne

d’un tremblement d’être

 

tout se suit

par ici ou là

trace après trace

 

elle se véhicule

et je l’entends

à la manière d’un train

qui défie l’horizon

 

puis elle penche les yeux

via un soleil émietté

la nuit hachure le cadre

où notre peinture se fragmente

 

j’aimerais qu’on lui dépose

des foules de mots

pour la voir parler

 

encore et encore

moi tel un enfant

 

tant qu’on le peut.

__________

Rue d’Orchampt

 

Me revoir en le parfum d’une rue

les pavés avec leurs cahots debout

 

la fin d’été qui tombait alors

des touristes à n’en plus finir

 

seul

 

ceci ou cela

 

vaste uchronie bien sûr vaine

nulle gambille sur les cendres

 

ciel découpé de silences caducs

corps en air d’une fuite

 

loin de cet âge où l’on croît

Paris ne ressemble plus à une porte

 

alors cette flamme

nos pas ombrés

 

a-t-elle retenu.

__________

Il passe la tondeuse

 

Et c’est alors comme

un fouet d’esprit

claque délicate

 

le temps se pose

à nouveau

 

on s’y trouve

 

tout de vert vêtu

 

la vue est monochrome

à l’envi tout revit

 

en cette campagne

ce pays d’enfance

où l’ombre demeure

 

le voisin invisible

qui passe passe passe

le ronronnement de l’herbe

 

il se dépose un ciel

si proche sépia

 

de l’odorat naît le lieu

 

et c’est alors comme

un fouet d’évidence

mains sur le crâne

 

le tant se pose

à nouveau

 

mais on se trouve sans.

__________

D’ombres et de vents

 

En le dessin sombre

d’un arbre de béton

la silhouette confuse

d’un homme abstrait

 

son cri

sur le parking

 

son mal

d’anonyme et d’intime

 

nous étions

avant lui

sur le fil frêle

du beau et de la paix

 

son cri

sur notre terre

 

son mal

de peur et de trouble

 

peu importe

le pourquoi la raison

nous en oscillons encore

 

son cri

sur la fugue

 

son mal

d’ombres et de vents.

__________

© Tous textes : Vincent Motard-Avargues

Répondre

D'autres nouvelles

Addenda

Addenda

* Népenthès revue * CLS Poésie (Coulombe, Larose, Samson) * ...

Alain Larose

Alain Larose [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

  Alain Larose vit à Chicoutimi. Son parcours est ponctué ...

Anne Benielli-Vallecalle

Anne Benielli-Vallecalle [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

Née dans un petit village de Haute Corse dont elle ...

Annie Van de Vyver

Annie Van de Vyver [Népenthès N°6/Décembre 2012]

AnnieVan de Vyver vit en Auvergne. Elle a enseigné en ...

Aymeric Brun

Aymeric Brun [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

{Rembrandt} Né en 1976, Aymeric Brun est enseignant.  Il est l’auteur ...

Catherine Breton

Catherine Breton [Népenthès N°7/Juillet 2013]

  Catherine Breton a fait ses études en théâtre et en ...

Christian Girard

Christian Girard [Népenthès N°2, août 2011]

  Christian Girard est né en 1975. Il travaille en ...

Denis Samson

Denis Samson [Népenthès N°2, août 2011]

  Poète de Québec, où il vit le jour en 1956, ...

Fabrice Farre

Fabrice Farre (n°2) [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

 Fabrice Farre est né le 7 novembre 1966, à Saint-Etienne ...

Fabrice Farre [Népenthès N°5 / Août 2012]

Fabrice Farre est né 1966 à Saint-Etienne. Il a consacré une ...

Guillaume Decourt

Guillaume Decourt [Népenthès N°6 / Décembre]

Guillaume Decourt est  né en 1985. Il a passé son ...

Jacques Ceaux

Jacques Ceaux [Népenthès N°7/Juillet 2013]

▪ Né en 1962 à Ussel, Jacques Ceaux vit avec ...

Jean Coulombe

Jean Coulombe (N°2) [Népenthès N°4 / Mai 2012]

CLS Poésie : de gauche à droite : Denis Samson, ...

Jean Coulombe [Népenthès N°1, Mai 2011] :

« Né à Québec en 1953, Jean Coulombe travaille en fusion avec ...

Jean-Marie Louton

Jean-Marie Louton [Népenthès N°2, Août 2011]

Anthologie des poètes contemporains (Ed. Samothrace, 1957) • « Arc-en-ciel ...

Leo Chabrier

Léo Chabrier [Népenthès N°1, Mai 2011]

« Léo Chabrier dépeint un monde insensé avec cynisme, humour ...

Matthieu Baumier

Matthieu Baumier [Népenthès N°3 / Décembre 2011]

         • Parutions de poèmes dans : La Passe, Le ...

Michel Norguin

Michel Norguin (n°2) [Népenthès N°4 / Mai 2012]

CLARTÉS Le poète disait « voici que la lumière a épousé la ...

Michel Norguin [Népenthès N°3, Décembre 2011]

   Après avoir ouvert les yeux en 1949 et vaqué à ...

Patrice Maltaverne

Patrice Maltaverne [Népenthès N°5 / Août 2012]

Né en 1971 à Nevers, Patrice Maltaverne a publié des ...

Patrick Aveline

Patrick Aveline [Népenthès N°5 / Août 2012]

Né à Tanger 1961, Patrick Aveline vit et travaille à ...

Rebelle Cohen

Rebelle Cohen [Népenthès N°3, Décembre 2011]

    Rebelle a beaucoup voyagé, du moins dans son ramblin’ mind… ...

Saïd Nourine

Saïd Nourine [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

  Saïd Nourine publie dans diverses revues de poésie, conçoit et ...

Vincent

Vincent (n°2) [Népenthès N°6 / Décembre 2012]

Vincent, né en 1970, vit à Clermont-Ferrand. Il a publié ...

Vincent [Népenthès N°4 / Mai 2012]

Vincent, né en 1970, vit à Clermont Ferrand. Il a ...

Vincent Motard-Avargues

Vincent Motard-Avargues [Népenthès 7/Juillet 2013]

• Vincent Motard-Avargues est né en 1975 à Bordeaux, où il ...

Maudits |
La Main Multiple Editions |
fleurdesiles973 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les aventures de Jerry FORTUNA
| petits poèmes pour des CE
| maximelanger